Les panneaux latéraux cachés et les tiroirs pratiques confèrent à ce lit un aspect élégant et contemporain. Et grâce aux tiroirs sous le lit, son propriétaire dispose d’une énorme quantité d’espace de stockage utilisable ... Dans cet article, nous allons expliquer comment transformer un lit en podium de vos propres mains.

J'ai construit ce lit pour ma fille adolescente. Tout a commencé avec le fait que je lui ai acheté un nouveau matelas à effet de mémoire de forme, ce qui nécessite une base solide. J'ai décidé de faire jusqu'à six tiroirs pour deux raisons. Premièrement, utiliser rationnellement l'espace sous le lit pour ranger la literie et d'autres objets. Deuxièmement, afin d'éviter à sa fille de pousser toutes sortes de détritus sous son lit lorsqu'elle «nettoie» la pièce.

Je n'avais ni plans ni croquis pour le travail. J'ai agi selon le principe «sois ce qui se passe» (ce qui, en général, est caractéristique de moi). Je suis sûr qu'il existe des moyens plus efficaces de mettre en œuvre un tel projet en utilisant moins de bois. Je suis simplement enclin à jouer prudemment: chaque fois que je ne veux vraiment pas que ma création tombe en ruine à cause d’une construction faible ... Les muscles sont parfois meilleurs que le cerveau :)

Comment faire un lit de podium à faire soi-même

Étape 1: Commencer. Structure de support

Dans cet article, je parlerai étape par étape de la construction d'un podium-lit de mes propres mains. J'espère que mes instructions seront d'une grande aide pour ceux qui ont décidé de mettre à jour les meubles de la maison par leurs propres moyens. Je parlerai des méthodes que j'ai utilisées pour le créer et des outils dont j'avais besoin pour cela. Je n'ai délibérément pas donné ici les dimensions exactes de chaque élément. Toutes les tailles peuvent et doivent être ajustées selon vos besoins - hauteur du lit, largeur, taille du matelas et nombre de tiroirs, etc.

J'ai conçu ce lit en essayant de le rendre assez moderne avec ses surfaces plates et ses lignes droites. Je voulais que la majeure partie du lit repose sur une base relativement petite et que les murs latéraux soient suspendus au-dessus. Mon lit a été conçu avec un matelas Queen en tête: 150 cm de large et 200 cm de long. Il a été décidé que la distance entre le sol et les murs en surplomb serait égale à 12,5 cm.

Pour atteindre ces objectifs, j’ai construit un cadre de 187,5 cm de long et 125 cm de large, avec des barres de section transversale de 5 x 10 cm, que je l’ai ensuite placé sur mon établi pour plus de commodité. J'ai nivelé le cadre en utilisant des inserts en bois, le cas échéant, et l'ai fixé à la surface du bureau afin qu'il ne bouge pas pendant le fonctionnement. Non, je ne l'ai pas fixé à l'établi avec des vis, je l'ai simplement collé ...

shag-1-1m

shag-1-2m

Étape 2: Fabrication du cadre de lit

J'ai fait un cadre divisé en deux moitiés. Cela vous permet de démonter le lit pour un transport facile. Pour la fabrication du cadre, j'ai utilisé des barres de 5 x 10 cm et du contreplaqué de 18 mm, ce qui signifie que le mobilier fini devrait être très durable et assez lourd. J'ai décidé de placer les tiroirs en tandem: deux grands tiroirs au pied du lit et deux tiroirs plus petits de chaque côté.

J'ai commencé par préparer les rails supérieurs. Le fragment qui fait face à l'intérieur du lit est un peu plus court et son extrémité est amincie (la moitié de son épaisseur est coupée) pour créer un chevauchement avec le contreplaqué, ce qui prolongera la longueur restante du lit.Pour réduire l'épaisseur de la barre, j'ai réglé la profondeur de coupe de ma scie circulaire à 18 mm, fait une série de coupes transversales espacées d'environ 3 mm, puis j'ai utilisé un marteau et un ciseau pour enlever le bois restant et lisser la surface sur le site du futur joint. Bien sûr, il serait plus facile d’utiliser un morceau entier de contreplaqué sur toute la longueur du lit, mais je ne voulais pas acheter de bois débité au-delà de ce que j’avais déjà (restants de projets précédents).

Ensuite, j'ai scié les panneaux de contreplaqué de la bonne taille. J'ai coupé un fragment de 75 cm de large (la moitié de la largeur totale du lit) et de 62,5 cm de long (ce qui correspond à la profondeur des tiroirs), ainsi que trois fragments de 35x71 cm pour les cloisons latérales verticales et un de 35x62,5 cm pour le mur du fond.

Tout d'abord, j'ai collé et vissé le mur arrière au panneau inférieur. Il a ensuite fait des découpes dans les parois latérales pour 5x10 cm de barres (rails supérieurs), puis a fixé les parois latérales (cloisons entre les tiroirs) au panneau inférieur. J'ai placé la pièce de sol sur le cadre de base et l'ai fixée temporairement avec deux vis. À l'intérieur du guide supérieur, j'ai recouvert, collé et vissé le panneau de contreplaqué correspondant. J'ai soulevé l'extrémité opposée du guide de rail supérieur avec un morceau de 5x10 cm de la barre. Ensuite, j'ai installé une traverse de 5 x 10 cm à côté du mur de contreplaqué. J'ai vissé la traverse sur la paroi latérale ainsi que sur les traverses supérieures. Ensuite, j'ai positionné le guide supérieur externe et l'ai fixé à la traverse. J'ai connecté la traverse au guide situé à la tête du lit. Au lieu d'un panneau solide en contreplaqué en tête, j'ai utilisé un cadre de 5 x 10 cm sur lequel j'ai fixé la garniture en contreplaqué. Pour éviter le fendillement du bois, j'ai percé des trous de guidage aux extrémités des traverses supérieures aux points de fixation des traverses. En outre, j'ai également fixé une bande de contreplaqué de 6,25 cm au bord latéral du panneau de contreplaqué inférieur. Il sera nécessaire pour la fixation des panneaux de revêtement.

La prochaine action que j'ai entreprise a consisté à installer une bande de contreplaqué de 30 cm sur la longueur restante du cadre du lit. J'avais juste besoin de contreplaqué sur les bords extérieurs du lit pour maintenir les bords bas des cloisons entre les tiroirs. J'ai attaché des fragments de contreplaqué au bas du panneau de contreplaqué inférieur. Ensuite, j'ai installé le reste de croix de 5x10 cm entre les rails supérieurs. Je les ai placés à côté des panneaux séparateurs de tiroirs. Ensuite, je règle les diviseurs eux-mêmes, qui doivent également faire des découpes pour les guides supérieurs. J'ai vissé les panneaux de séparation aux barres transversales, ainsi qu'au panneau du plancher inférieur. Je disposai les séparations de manière à ce qu’il y ait assez de place pour deux tiroirs d’une largeur de 50 cm entre eux, ce qui laissait environ 32 cm d’espace à la tête du lit pour la table de chevet. À l’avenir, j’ai l’intention de fabriquer un dossier de 15-20 cm d’épaisseur à la tête. En conséquence, la place de la table de chevet passera à environ 50 cm.

Il reste à répéter tout le processus, à la suite de quoi une seconde moitié symétrique du cadre de lit apparaît.

shag-2-1m
Le résultat de cette étape devrait être dans un tel cadre, ci-dessous vous pouvez voir une photo des étapes de travail.

shag-2-2mshag-2-3m

shag-2-4mshag-2-5mshag-2-6m

shag-2-7m

shag-2-8mshag-2-9m

shag-2-11mshag-2-12m

shag-2-13m

shag-2-14mshag-2-15m

shag-2-16mshag-2-17mshag-2-18m

shag-2-19mRecueilli deux moitiés.

Étape 3: Fabriquer des tiroirs de rangement

Pour ce projet, j'ai fabriqué des boîtes solides très solides en utilisant des joints bout à bout au lieu d'une queue d'aronde. La largeur de chaque tiroir doit être inférieure de 2,5 cm à la largeur du compartiment destiné à accueillir les guides pour son extension. Comme vous vous en souvenez, la largeur des compartiments des tiroirs était de 50 cm et j’ai donc fabriqué des tiroirs de 47,5 cm de large et de 60 cm de profondeur, découpés en bandes de contreplaqué de 12 mm et de 20 cm de large, puis découpées en morceaux de la longueur souhaitée. Sur mon établi, j'ai fixé un petit bloc de bois pour arrêter en temps voulu le processus de sciage. Grâce à cela, toutes les pièces coupées avaient idéalement la même longueur. Faire un tel bloc de verrouillage prend quelques secondes, mais en même temps, beaucoup de temps est économisé sur des mesures sans fin.

Les parois latérales des boîtes de ma conception chevauchent les extrémités avant et arrière.À l'intérieur des parois de chaque boîte, j'ai créé une rainure de 4,5 mm de profondeur à 1,5 cm du bord inférieur. La largeur des rainures est faite de sorte qu'ils puissent insérer le fond de la boîte en contreplaqué de 6 mm. Lors de la fabrication des fonds, vous devez surveiller avec soin que les coins sont parfaitement droits. Bien entendu, leur taille doit être légèrement supérieure à la distance entre les parois des boîtes (largeur de 9 mm (vers les parois latérales) et longueur de 15 mm).

Avant d'assembler les boîtes, j'ai poli tous les fragments qui les composent (une fois les boîtes assemblées, il sera beaucoup plus difficile de le faire). Puis procédé directement à l'assemblée. Pour ce faire, j'avais besoin de colle et d'une cloueuse pneumatique, martelant des clous de finition de 30 mm. J'ai connecté les parois latérales et avant de la boîte, mis une petite quantité de colle dans les rainures et inséré le fond en place, puis fixé le mur arrière. À l’aide d’une place de menuisier, j’ai aligné le cadre du tiroir et, au final, j'ai cloué le bas du tiroir sur le bord inférieur du mur du fond.

shag-3-1m

shag-3-2mshag-3-3m

shag-3-4mshag-3-5mshag-3-6m

shag-3-7m

shag-3-8mshag-3-9m

Étape 4: Installation des tiroirs

J'ai acheté plusieurs guides bon marché pour des tiroirs de 55 cm de long, qui vous permettent de tirer le tiroir à seulement 3/4 (dans notre cas, environ 40 cm). Chaque rail est composé de deux parties: une pour le montage sur un boîtier et une pour le montage sur un mur cadre / un mur de séparation. J'ai d'abord installé les «patins» sur les parois latérales des tiroirs à l'aide des vis fournies, puis les «rails» sur les cloisons. Pour ce faire, il est nécessaire de s'assurer que le décalage des guides par rapport au bord avant de la structure est identique partout. Pour que toutes les boîtes soient fixées au même niveau, j'ai utilisé un morceau de contreplaqué de 6 mm comme joint. Après avoir installé les guides, j'ai numéroté chaque boîte et sa place.

shag-4-1m

shag-4-2mshag-4-3m

Étape 5: Assemblage et installation des tiroirs et finition des surfaces

Pour finir la surface du lit, j'ai décidé d'utiliser du contreplaqué de 18 mm, plaqué de placage d'érable. J'ai collé les extrémités du contreplaqué avec un bord en plastique. L'utiliser est assez facile. Une couche d'adhésif activé thermiquement est appliquée sur sa face inférieure. Pour le réchauffer, j'utilise un vieux fer: je chauffe environ 25 cm de placage pendant environ 3 secondes, puis j'appuie fermement la section chauffée sur la base à l'aide d'un petit bloc de bois. Si vous devez faire des ajustements, il suffit de chauffer à nouveau la zone. Le bord est un peu plus large que 18 mm, l'excédent peut être soigneusement coupé avec un couteau, mais je pense qu'il est plus facile de l'enlever avec une meuleuse.

À l'aide d'une scie circulaire, j'ai découpé des bandes de contreplaqué de 36 cm de large et les ai divisées en fragments de la longueur souhaitée. Pour que les angles ne dévient pas de 90 degrés, j'ai utilisé un carré de menuisier. Premièrement, de la manière décrite ci-dessus, j'ai préparé un panneau pour la fixation au pied du lit (je l'ai fait assez long pour couvrir le bord latéral du tiroir). Ensuite, j'ai attaché le placage sur les bords. J'ai temporairement fixé le panneau sur le cadre du lit, tout en m'assurant que le bord supérieur du panneau était à 4 cm au-dessus de la surface supérieure du cadre du lit - cela masquerait le bas du matelas. Après m'être assuré que tout me satisfait, j'ai finalement sécurisé le panneau en le vissant de l'intérieur au cadre.

Le panneau suivant que j'ai fait était pour deux tiroirs latéraux. J'ai découpé un fragment de 100 cm (c'est la longueur de deux tiroirs combinés), et ils en ont bu une bande de 10 cm que j'ai fixée le long du bord supérieur du cadre du lit. Comme précédemment, je fixais auparavant le panneau avec des fixations et, en veillant à ce qu’il soit correctement placé, je le fixais avec des vis. Le morceau de contreplaqué restant de 100 cm de long a été coupé en deux, ce qui a donné deux panneaux frontaux pour les tiroirs. Après avoir inséré les rails de guidage et placé les boîtes dans les compartiments qui leur étaient destinés, j'ai fixé les panneaux qui y étaient fabriqués. Leurs extrémités supérieures doivent être presque en contact étroit avec la bande décorative de contreplaqué fixée au-dessus, et les extrémités inférieures doivent tomber à 1,5 cm sous la surface inférieure du cadre du cadre. J'ai utilisé des entretoises de 3 mm sur le dessus et les côtés des panneaux avant pour les tiroirs, de sorte que le dégagement permettant au tiroir de se déplacer facilement était identique partout.Ayant déjà percé des trous dans le cadre, j’ai considérablement réduit le risque de déplacement du panneau lorsque les vis étaient vissées. De même, j'ai fini de l'autre côté du lit.

shag-5-1m

shag-5-2mshag-5-3m

shag-5-4mshag-5-5m

shag-5-6mshag-5-7m

shag-5-8

shag-5-9mshag-5-10mshag-5-11m

Étape 6: ajustement final et finition

Après avoir installé tous les panneaux de finition, il s'est avéré qu'un léger ajustement des guides pour étendre les tiroirs est nécessaire. Deux panneaux avant recouvrant les tiroirs n'étaient pas sur le même plan que les panneaux de garniture adjacents, mais dépassaient de presque 3 mm. Pour corriger la situation, j'ai dû ajuster la position des rails de guidage sur le cadre du lit.

Malgré le fait que dans les étapes précédentes, j'ai essayé très fort, plusieurs défauts de surface mineurs ont été découverts. Pour cacher les défauts, j'ai utilisé un mastic sur le bois DAP. Après séchage, il a poli toute la surface externe du lit avec du papier sablé à grain fin (220) pour le préparer à la finition.

J'ai couvert l'extérieur du lit avec une tache ébène. Elle a donné à l'arbre une belle couleur profonde. J'ai appliqué une couche de teinture avec une brosse en caoutchouc mousse, attendu 24 heures et recouvert les surfaces avec trois couches de vernis polyuréthane à base d'eau. Après avoir appliqué chaque couche, j'ai attendu au moins 2 heures avant de polir la surface avec du papier abrasif de grain 300.

J'ai sauté deux étapes dans mes instructions parce que j'avais oublié de photographier ces étapes du travail. Tout d’abord, j’ai coupé deux bandes de contreplaqué de chêne de 6 mm, d’une largeur de 9 cm, peintes en noir, puis les ai enduites sur les côtés du cadre de base. Deuxièmement, j'ai découpé deux fragments de contreplaqué de 9 mm et les ai fixés à la surface supérieure du sommier pour supporter le matelas.

shag-6-1m

shag-6-2mshag-6-3m

Étape 7: Résultat

Je suis satisfait des résultats du travail effectué. Il me restait beaucoup de matériel de projets précédents et, par conséquent, j'ai dépensé relativement peu d'argent pour acheter uniquement des guides pour tiroirs et quelques feuilles de contreplaqué.

Ma fille était ravie de son nouveau lit. Elle a vraiment aimé son look moderne et la disponibilité d'un espace de stockage intégré. Nous allons maintenant voir combien de bêtises elle peut se faufiler dans ces boîtes au moment de rétablir l'ordre dans la pièce. Il me reste à préparer le prochain projet - la création d'une tête de lit pour ce lit, toujours avec un espace de rangement intégré.

shag-7m

Étape 8: Mes erreurs

Comme dans la plupart des projets, même les plus bien conçus, il n'y avait pas d'erreur. Je pense qu'il est logique de parler des problèmes qui se sont posés pendant le travail, car nous apprenons tous de nos propres erreurs et de celles des autres.

Le premier problème est survenu lorsque j'ai essayé d'installer des tiroirs après avoir sécurisé les patins. Les tiroirs s’avèrent trop hauts et il n’est pas facile de les incliner pour insérer les glissières dans les guides. Pour résoudre ce problème, j'ai dû réduire la hauteur des boîtes en coupant à 1 cm du bord supérieur.

Le problème suivant s'est posé lorsque j'ai réalisé que j'aurais peut-être rendu le cadre du lit trop étroit. Je l'ai fait exactement 150 cm de large (comme le matelas). Lorsque le travail battait son plein, j'ai soudain réalisé qu'il était nécessaire de ne pas faire 150 cm mais 152-153 cm - je n'ai tout simplement pas tenu compte de l'épaisseur de la literie. Il est bon que cette pensée me traverse l'esprit avant que je commence à couper les panneaux de garniture. Pour résoudre ce problème, j'ai ajouté des blocs de 5x10 cm entre les deux moitiés du lit, augmentant ainsi sa largeur. Quand il est venu de sortir un nouveau matelas de l'emballage et de le mettre sur le lit, j'attendais une nouvelle déception. Il s'est avéré que le matelas est en réalité inférieur à ce qui apparaît sur l'emballage, sa largeur réelle n'était que de 145 cm.

Ayant un peu maugréé, j'ai quand même trouvé une solution que la vérité n'a pas encore mise en pratique. Je vais enlever les entretoises de 5x10 cm installées entre les moitiés du lit. Assez simple, non? Faux! Dans ce cas, je vais devoir réduire la largeur des deux tiroirs et les parties supérieures de la garniture.Cependant, il ne devrait pas y avoir de nouveaux problèmes si vous faites tout avec soin et attention. Étant donné que tous les panneaux de garniture sont fixés de l'intérieur, ils peuvent être facilement retirés pour couper la longueur (je dois cependant recoller le placage sur les extrémités fraîchement coupées).

Et enfin, avec la dernière difficulté, que je voudrais mentionner, j’ai rencontré lors de l’arrivée. J'ai été ravi de constater que la combinaison de mastic et de teinture pour bois permet de masquer les défauts, et que ces derniers ne sont probablement pas visibles après l'achèvement des travaux (auparavant, j'avais affaire à des mastics qui ne cédaient pas à la peinture, bien que les fabricants aient convaincu le contraire). Mais encore, tout ne s'est pas passé si bien. Lors de l'application de la teinture, il s'est avéré que les zones soumises à un broyage plus intense absorbent beaucoup plus mal la teinture, ce qui donne une couleur hétérogène.

Au début, j'ai décidé que ce n'était pas le plus gros des problèmes et qu'il était tout à fait possible de le supporter. J'ai donc poursuivi le processus de finition. Après avoir appliqué la première couche de vernis polyuréthane, j'ai changé d'avis et décidé de tenter de résoudre ce problème. J'ai poncé la surface et réappliqué la teinture. Je suis très heureux d'avoir déployé des efforts supplémentaires pour remédier à la situation. Le résultat de mon travail est un excellent lit de podium à monter soi-même - un mobilier fiable et de grande qualité qui nous servira pendant de nombreuses années ...

shag-8-1m

shag-8-2m

shag-8-3mshag-8-4m


Copyright © 2019 - techno.expertexpro.com | chinatownteam2016@gmail.com

Technique

Les outils

Les meubles